Skip to content

Lorsque vous avez lancé votre entreprise dans l’univers des médias sociaux, vous ne pensiez sûrement pas qu’il serait aussi compliqué de gérer ces comptes. Après tout, si des ados de treize ans ont des millions d’adeptes qui suivent chaque selfie, votre entreprise peut certainement accumuler un public assez grand pour conclure quelques ventes.

Mais si votre profil personnel constitue votre seule expérience avec les médias sociaux, il vous manque de nombreuses informations cruciales pour la présence en ligne de votre entreprise. Contrairement à une page personnelle, qui reflète les hauts et les bas de l’humeur d’une personne, votre présence sur les réseaux sociaux doit être constante, professionnelle et stimulante si vous voulez qu’elle apporte des bénéfices durables à votre entreprise.

Lisez notre blog et découvrez les cinq pires habitudes à adopter sur les médias sociaux de manière à éviter que votre entreprise ne s’embarrasse avec vos publications.

1. Une Absence De Ligne Directrice

Les entreprises qui n’établissent pas de ligne directrice pour leur marque risquent de ressembler à des adolescents renfrognés ou à des robots maladroits, en plus de gaspiller du temps et de l’énergie sur des campagnes publicitaires inefficaces. Avant de créer un profil ou de cliquer sur « publier », décidez quelle personnalité vous voulez donner à votre marque.

Choisissez le ton de votre entreprise, les logos et les images que vous voulez utiliser, ainsi que votre public cible. Si vous êtes le propriétaire d’une petite entreprise d’artisanat avec une ambiance chaleureuse et locale, utilisez un ton simple et traditionnel pour rejoindre les clients dans votre région. Si, au contraire, vous avez une entreprise de produits pour les sports extrêmes, vous aurez besoin d’expressions dynamiques et de photos audacieuses pour frapper l’imagination de votre public.

Une fois que vous avez établi la personnalité de votre marque, concentrez-vous sur votre objectif. Chaque tweet, chaque statut Facebook et chaque publication sur Instagram devraient être supportés par une stratégie. Montrez à vos employés comment bien représenter votre marque et vous aurez un message cohérent pour vos clients potentiels sur toutes les plateformes de médias sociaux.

2. Monologuer Plutôt Que Dialoguer

Une fois que vous avez trouvé la personnalité de votre marque, vous croyez peut-être qu’il est temps de publier tout ce que vous pouvez sur vos produits et service. Votre page de média social est à propos de vous, non?

FAUX. Les plateformes comme Facebook, Twitter et Pinterest sont conçues pour interagir avec les clients, pas pour leur enfoncer des produits dans la gorge comme un vendeur porte-à-porte. Servez-vous de la conversation en cours pour en apprendre davantage sur vos clients et répondez à leurs besoins. Si votre page n’est rien d’autre qu’une longue suite de publications pas trop humbles à propos de votre entreprise, vous éloignerez les clients potentiels et vous perdrez un public fidèle.

3. Inonder Vos Lecteurs De Publications

Tout le monde connait une personne qui publie cinq fois par jour pour nous raconter ce qu’il porte, ce qu’il a mangé au petit déjeuner, au dîner, à minuit, en plus de ses opinions simplistes sur la politique internationale. Ce type de partage excessif a un nom en anglais : oversharing.

Pour éviter de submerger votre public d’information qu’ils risquent de trouver insignifiante ou carrément irritante, portez attention à la fréquence de vos publications.

Des études démontrent que les gens visitent LinkedIn et Google+ en matinée, et Facebook et Twitter en après-midi. Pendant ces périodes, publiez un bref message captivant accompagné d’une image pour attirer l’attention de votre public. Évitez de faire de nombreuses publications trop rapprochées pour ne pas engorger le fil de nouvelles de vos lecteurs et les encourager à cacher vos notifications.

Faites aussi attention pour que vos publications ne soient pas envahissantes. Si vous partagez les tweets et les blogs de chaque personne qui mentionne votre entreprise, vos lecteurs vont se lasser de voir votre nom si souvent.

Même les outils utiles, comme les liens enchâssés et les mots dièse, peuvent alourdir vos publications si vous en abusez. Si votre #marque contient #vraimenttrop de #motsdièse dans chaque #publication, vos #lecteurs croiront que vous essayez simplement d’attirer l’attention et ils ne seront plus attentifs à votre message. Tenez-vous-en à un ou deux mots dièse au maximum, et évitez d’associer votre entreprise à ceux qui contiennent du contenu offensant, négatif ou explicite, peu importe leur popularité.

4. Mesurer Les Mauvaises Statistiques

Il ne suffit pas d’augmenter votre auditoire pour que votre message ait vraiment de la portée. La moitié de votre public est peut-être constitué d’autres marques qui veulent augmenter leur public. Un autre 25 % est peut-être formé de robots qui tentent de gagner des prix grâce aux tirages et aux ventes en ligne. Tout cela ne laisse que 25 % de votre public pour répondre à vos publications.

Utilisez des logiciels d’analyse pour savoir non seulement qui vous aime et qui vous suit, mais aussi votre niveau d’interaction avec votre public. Des outils tels que Google Analytics et Hootsuite peuvent vous aider à recueillir des données pour mesurer votre popularité et votre niveau d’interaction sur toutes les plateformes de médias sociaux.

5. Oublier Les Efforts De Conversion

En ce qui concerne votre but, vaut mieux moins en faire. Lorsque vous vous concentrez sur une seule cible (comme créer des opportunités d’affaires ou travailler la notoriété de votre marque), vos interactions en ligne et vos publications ont un seul objectif. À l’inverse, lorsque vos saturez vos pages de média sociaux avec plusieurs buts, vous risquez de confondre vos lecteurs, et même de les pousser vers d’autres sites.

Créez vos publications avec un appel à l’action en tête, et assurez-vous que chaque mot, chaque image et chaque lien mènent vos lecteurs vers cette action.

Comme vous pouvez le voir, il y a beaucoup de mauvaises manières d’utiliser les médias sociaux. Mais si vous évitez ces cinq pièges, vous aurez la liberté de créer la marque que vous avez toujours voulue et d’interagir avec vos clients d’une toute nouvelle manière. Gardez ces cinq conseils en tête lorsque vous créez, publiez et révisez votre plan d’action pour les médias sociaux et vous n’aurez pas à vous inquiéter de ce que l’internet pense de votre entreprise.

About The Author

Abigail Pace


Comments

© 2017 Boostability Inc. All rights reserved

Thank you

Back to top